Guerre de l’information et réseaux

Dans notre monde hautement connecté et informatisé, l’un des plus grands défis est la sauvegarde de notre informatique et de nos ressources électroniques de communication. Les réseaux d’information sont intégrés dans de nombreux aspects de notre vie moderne que ce soit pour le contrôle du trafic aérien, la radio et la télévision, les téléphones cellulaires ou pour le contrôle des systèmes de services publics tels que la distribution d’électricité, de gaz et d’eau pour les communautés. Des attaques sur un de ces réseaux peuvent avoir de graves conséquences pour notre société d’aujourd’hui.

Avec les menaces grandissantes dans les domaines de la cyber criminalité et du cyber terrorisme, plus d’attention est portée sur la façon de prévenir et de protéger ces systèmes. Les mesures de sécurité actuelles se concentrent souvent à l’implémentation d’un « périmètre de défense » qui s’apparente à mettre nos doigts dans le trou pour boucher la faille. Les ingénieurs d’aujourd’hui ont besoin de développer des solutions innovatrices qui permettent de protéger ces systèmes par des logiciels dont le design intègre l’aspect de sécurité et qui permettent la détection de vulnérabilités avant qu’elles puissent être exploitées.

Systèmes de biomedical

Le génie biomédical est un domaine émergent où les principes du génie et les concepts de design sont appliqués à la médecine et la biologie. Des innovations telles que l’utilisation de logiciel et de pistolet radar pour le diagnostic de commotions cérébrales, le tissage des fibres optiques dans les bandages pour la surveillance de la guérison, les dispositifs de surveillance médicale sans-fils pour l’aide à la réadaptation et le rétablissement et la chirurgie assistée par ordinateur ne sont que quelques exemples de travaux mondiaux réalisés dans ce domaine.

La recherche dans le domaine du génie biomédicale est importante pour les Forces armées canadiennes afin d’assurer la santé et le bien-être du personnel militaire canadien, des anciens combattants et de leurs familles. Le CMRC et le Département de génie électrique et de génie informatique sont membre de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des anciens combattants qui réunit des chercheurs de partout au Canada dans une variété de champs pour former un réseau de partage de connaissances et d’échange.

Systèmes radar et senseurs

Les systèmes radars ont été développés pendant la Seconde Guerre mondiale pour utiliser les ondes radio afin de déterminer la distance, l’altitude, la direction et la vitesse d’objets fixes ou mobiles. De nos jours, l’utilisation du radar est très diversifiée et s’applique au contrôle du trafic aérien, à la guerre électronique, aux systèmes de défense aérienne, au stationnement automatique d’une automobile, à la surveillance météorologique et même pour les géoradars utilisés en géologique.

Ces systèmes utilisent des capteurs complexes afin de transmettre et recevoir des signaux qui fournissent un moyen d’obtenir des informations essentielles sur leur environnement. Les algorithmes de traitement de signaux numériques sont des composantes clés de ces systèmes et sont utilisés pour séparer l’information désirée de l’interférence ou le bruit.

Technologies vertes

Le terme « technologies vertes » nous fait penser à l’énergie éolienne ou solaire, mais les technologies vertes englobent bien plus encore. Que diriez-vous des systèmes embarqués composés de capteurs, de l’instrumentation, de l’analyse et des contrôles qui créent un réseau électrique intelligent qui gère la transmission et distribution d’électricité d’une façon similaire au fonctionnement de l’internet?

Ou mieux… des villes qui peuvent répondre à une population de plus en plus urbanisée, où les bâtiments utilisent des capteurs pour faire entrer l’air frais sans compromettre l’efficacité énergétique de la structure. La distribution intelligente de l’alimentation est également une composante principale des avions modernes, des navires et de la conception technique d’un véhicule.

Les technologies vertes occupent une place importante au sein des Forces canadiennes et notre gouvernement cherche de nouvelles approches pour créer des navires et des véhicules plus efficaces et soucieux de l’environnement dans lequel ils opèrent. L’efficacité énergétique est cruciale pour le maintien de coûts d’opération acceptables et la réduction de gaz à effet de serre ce qui motive l’innovation dans le domaine de la propulsion électrique pour les navires.

Systèmes avioniques et véhiculaires

Les ordinateurs, les systèmes électriques et les capteurs sont des composantes clés de l’industrie aérospatiale et automobile d’aujourd’hui offrant le contrôle, la redondance, la sécurité, l’assistance à la navigation et la possibilité pour des opérations à distance. Puisque les électroniques et le logiciel sont de nos jours une partie intégrale des véhicules, ces derniers sont devenus des machines très complexes, composées de systèmes de systèmes et de systèmes temps réel qui font partie intégrante de leur conception et leur fonctionnement.

Des progrès considérables sont réalisés dans le développement de drones autonomes qui peuvent se déplacer sur terre, dans les airs et sous les océans. La robotique joue un rôle important dans le développement de drones et de l’utilisation de ces véhicules dans les applications militaires et civiles; de la nanotechnologie qui est utilisée pour créer des robots de surveillance de dimension colibri à des véhicules autonomes qui peuvent aller sur la terre, sous l’eau et dans l’air.